En Kiosque Couverture Sommaire Cliquer sur la photo pour agrandir la couverture ou le sommaire. Bonnes choses
Mamiche

Mamiche mène avec bonheur le IXe à la baguette


Cécile Khayat et Victoria Effantin : un duo de filles au fournil

Elle ne comptent pas leurs heures et ont le goût de la recherche permanente. peu nombreuses – sur les 33 000 boulangers-pâtissiers exerçant en france, 2 000 seulement sont des femmes –, elles sont la figure de proue d’une relève boulangère qui, de la meule au fournil, prône le retour à un artisanat d’excellence.

À l’heure où la boulange tangue, où le pain est devenu une industrie qui fait son beurre d’additifs en tout genre pour booster rendement et masquer déficiences, où cet emblème national ressemble plus à du caoutchouc qu’à un produit « bien de chez nous », où d’insipides pâtons sont vendus sous cellophane et où nombre de boulangeries de village et de quartier (...)

Bonnes tables
Christopher Hache

Christopher Hache, pharaon des cuisines du Crillon

LE RITZ EN 2016, L’HÔTEL DE CRILLON EN 2017, LE LUTETIA, BIENTÔT… À PARIS, LES PALACES VIEILLISSANTS RENAISSENT. LE MERVEILLEUX CRILLON EST, AUJOURD’HUI, TOUT BEAU, TOUT NEUF ET… TOUJOURS TOUT ANCIEN. ET LE CHEF Y RÈGNE COMME UN MONARQUE.

La place de la Concorde n’est pas une place, c’est une idée », prétendait Malaparte. Plagiant l’écrivain italien, on pourrait dire : l’Hôtel de Crillon n’est pas un hôtel, c’est un emblème, celui de l’élégance et du raffinement à la française. Le palace historique vient de retrouver tout son lustre après quatre ans de travaux et deux siècles et demi d’existence brillante.(...)
Étoiles Belle Vie Lire la suite
Il Carpaccio
Infiniment italien Ludovic Nardozza, Michelin France 2015 Pascal Fayet Vincent Crépel,
La toque qui se cache derrière la Porte 12 Björn Frantzén L’agitateur de Stockholm
Asie
Les fastes de Vienne
au Relais Plaza

Les fastes de Vienne au Relais Plaza

LE PLAZA ATHÉNÉE VIENT DE VIVRE À L’HEURE VIENNOISE LE TEMPS D’UNE SUPERBE SOIRÉE ALLIANT GRANDE MUSIQUE ET GRANDE CUISINE.

Que la fête commence ! On célébrait avec faste en ce 11 avril 2018 le mariage de la musique et de la gastronomie viennoises, imaginé et orchestré par Werner Küchler, directeur charismatique du Relais Plaza, la brasserie chic du Plaza Athénée, « pour le plaisir de créer des liens, d’ouvrir des portes, de faire découvrir à nos clients quelque chose de nouveau, de leur apporter de la joie, qu’ils soient amateurs de musique ou de bonne cuisine, et, pourquoi pas, des deux ». Cette soirée inédite réunissait des acteurs de tout premier plan. L’Orchestre philharmonique de Vienne, de renommée mondiale, avait « prêté » cinq de ses musiciens, qui ont interprété avec brio des morceaux de Haydn et de Mozart. (...)



Belles bouteilles
Gérard et Chantal
Perse

Gérard et Chantal Perse : l’apothéose de château Pavie

VINGT ANS DÉJÀ… SOIRÉE DE GALA À CHÂTEAU PAVIE. ON ENTRE PAR LE CUVIER, POUSSÉ PAR DES SYLPHIDES ENFERMÉES DANS DES SPHÈRES COMME DES GRAINS DE RAISIN. ALLÉGORIE DE LA VENDANGE. À L’INTÉRIEUR, DANS L’ALLÉE AU MILIEU DES CUVES, D’AUTRES NAÏADES ÉVOLUENT PARMI DES BALLONS POUR ÉVOQUER LE PRESSURAGE ET LA FERMENTATION. TANT DE FÉMININE DOUCEUR.

Au premier étage, le chai à barriques avec son air de cathédrale. Pénombre sacrée où dorment les derniers-nés, futurs prodiges, petits Mozart qu’on cajole. Surtout, pas de bruit. On parle bas, on chuchote pour ne pas les réveiller. Alignement des barriques neuves. Rien ne dépasse. (...)



Vu de l'étranger
Taïwan :
les fameux « banquets
de bord de route »

Taïwan : les fameux
« banquets de bord de route »

SITUÉ AU PREMIER ÉTAGE DU M SQUARE SHOPPING CENTER, À TAICHUNG, DANS LE CENTRE OUEST DE L’ÎLE DE TAÏWAN, LE RESTAURANT TAIKO EST UNE ADRESSE CONFIDENTIELLE BIEN CONNUE DES FINS GOURMETS TAÏWANAIS. LA VILLE DE TAICHUNG ABRITE ENCORE DES VESTIGES DE LA PÉRIODE COLONIALE JAPONAISE, ENTRE 1895 ET 1945, MAIS ELLE PERPÉTUE SURTOUT UNE TRADITION CULINAIRE JAPONAISE ANCESTRALE, DONT LE RESTAURANT TAIKO EST UNE PARFAITE ILLUSTRATION.

À la tête de cet établissement taïwano-japonais, un duo rare, deux frères taïwanais, Xie Yi-Xin et Xie Yi-Die, le premier, passionné de cuisine japonaise, le second, le plus jeune, influencé par l’esthétique et l’authenticité des cuisines française et italienne. Tout cela ancré dans une authentique et goûteuse tradition culinaire taïwanaise, focalisée sur les produits de la mer de qualité, dont l’île regorge. Ils affichent leur enthousiasme pour la cuisine fusion et les merveilleux produits de la mer, pêchés au large des côtes taïwanaises, et la grande variété des produits cultivés et élevés par des producteurs locaux, toujours dans le plus grand respect de l’environnement et de la nature. Le concept du restaurant Taiko s’appuie sur la qualité des ingrédients de l’île et sur une technique ancienne de la cuisine japonaise, appelée robatayaki, que l’on pourrait traduire par « cuisine au coin du feu ». (...)


Belle Vie
Belle Vie
Belle Vie
Belle Vie
Belle Vie
Belle Vie